Echanges linguistiques: enfin le bout du tunnel?

Plusieurs années que la Confédération se repose sur la Fondation ch pour la collaboration confédérale pour organiser les indispensables échanges linguistiques et culturels nationaux scolaires ou extrascolaires. Et le tout sans financement suffisant et avec une dynamique comptant surtout sur la bonne volonté gratuite. Enfin une nouvelle impulsion à la promotion des échanges et de la mobilité au niveau national et international va être donnée. Une nouvelle agence sera créée à cet effet. Les travaux ont été lancés. Ce sont trois instances de la Confédération qui sont ainsi impliquées: le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI), l’Office fédéral de la culture (OFC) et l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS). Le projet sera géré par un groupe organisationnel formé des trois offices fédéraux concernés et des cantons, représentés par la CDIP, et chargé d'accompagner ce processus. La nouvelle agence doit être opérationnelle à partir de 2017. Elle prendra le relai de la Fondation ch qui est active depuis 1976.

Communiqué de presse de l'Office fédéral de la culture