Entendre la voix des enfants en détention à la frontière américano-mexicaine

Le lundi 17 juin 2019 à 9h00, une manifestation de soutien en faveur de la plainte déposée devant le HCDH "Entendre la voix des enfants à la frontière américano-mexicaine" est organisée à la place des Nations à Genève.

Faire entendre la voix des familles et des enfants séparés, placés en détention et victimes d’injustices flagrantes et de traitements inhumains à la frontière entre les États-Unis et le Mexique. C’est maintenant que nous devons prendre position et encourager le HCDH à prendre la parole. La place de nos enfants est à l’école, et non derrière les barreaux d’une cage, dans des centres de détention.
 
Dépôt d'une plainte devant le HCDH
 
Rejointe par l’Internationale des services publics (ISP), l’Internationale de l'éducation (IE), des organisations confessionnelles, des groupes de défense des droits civils et humains et plus de 100 000 personnes, la Fédération américaine des enseignants (AFT) a soumis en date du 22 juin 2018 une plainte officielle auprès du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, revendiquant la justice pour les enfants de migrants et leurs familles, séparés les uns des autres et soumis à des actes de torture et à des violations flagrantes des droits de l’homme.
 
Des abus répétés
  • L’année dernière, l’administration Trump a séparé plus de 2 500 enfants de leurs parents à la frontière américano-mexicaine !
  • Au 13 janvier, plus de 10 500 migrants et demandeurs d’asile mineurs étaient détenus dans plus d’une centaine de centres à travers les États-Unis !
  • Le gouvernement américain a révélé la mort d’au moins six enfants qui avaient été placés en détention au cours des six derniers mois !
 
Soutenez ces enfants, le 17 juin à 9h00!
 
#ClassroomsNotCages
#FamiliesBelongTogether
Pour de plus amples informations, veuillez contacter : comms@world-psi.org