Journée mondiale des enseignant(e)s

L’UNESCO a proclamé le 5 octobre Journée mondiale des enseignants en 1994, célébrant ainsi le grand pas effectué en faveur des enseignants le 5 octobre 1966, lorsqu’une conférence intergouvernementale spéciale organisée par l’UNESCO à Paris en coopération avec l’OIT a adopté la Recommandation OIT /UNESCO concernant la condition du personnel enseignant.

Cette recommandation énonce les droits et devoirs des enseignants, ainsi que les normes internationales applicables dans les domaines suivants : formation initiale et perfectionnement, recrutement, emploi, conditions d’enseignement et d’apprentissage. Depuis son adoption, la Recommandation est considérée comme un ensemble de directives important visant à améliorer la condition du personnel enseignant au profit de la qualité de l’éducation.

Le 5 octobre célèbre également l’adoption, par la Conférence générale de l’UNESCO en 1997, de la Recommandation de l’UNESCO concernant la condition du personnel enseignant de l'enseignement supérieur.

Cette année, la Journée mondiale des enseignants marque le 50e anniversaire de l’adoption de la Recommandation OIT/UNESCO concernant la condition du personnel enseignant. C’est aussi la première Journée mondiale des enseignants célébrée dans le cadre du nouvel agenda mondial Éducation 2030 adopté par la communauté internationale il y a un an.

Le thème de cette année, « Valoriser les enseignants, améliorer leur statut », englobe les principes fondamentaux de la Recommandation adoptée il y a 50 ans tout en mettant en lumière la nécessité de soutenir les enseignants comme le prévoient les Objectifs de développement durable (ODD). Un objectif spécifique sur l’éducation, l’ODD 4, vise à « Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ».

Non seulement les enseignants sont un pilier du droit à l’éducation, mais ils jouent aussi un rôle essentiel pour réaliser les cibles fixées dans l’ODD 4.

La feuille de route du nouvel agenda, le Cadre d’action Éducation 2030, souligne le fait que les enseignants sont indispensables à une éducation équitable et de qualité et que, à ce titre, ils doivent être « recrutés et rémunérés de manière adéquate, être motivés, jouir d’une formation professionnelle satisfaisante, et être soutenus au sein de systèmes gérés de manière efficace et efficiente, et dotés de ressources suffisantes ».

Toutefois, pour atteindre cet objectif, il faut non seulement accroître de manière substantielle le nombre d’enseignants qualifiés, mais aussi les motiver en valorisant leur travail. D’ici à 2030, 3,2 millions d’enseignants supplémentaires seront nécessaires pour réaliser l’enseignement primaire universel, et 5,1 millions de plus pour atteindre l’enseignement secondaire du premier cycle universel.

L’UNESCO, avec les institutions coorganisatrices de la Journée mondiale des enseignants (OIT, UNICEF, PNUD et IE) et l’Équipe spéciale internationale sur les enseignants, dédie cette journée à la célébration d’un engagement intergouvernemental unique, seul instrument normatif international concernant les enseignants, et réaffirme sa volonté de valoriser la profession. (source: www.unesco.org)