Neuchâtel: attaque sur les salaires

Nouvelle grille salariale à Neuchâtel : non à la dévalorisation.

 

Le Syndicat des enseignants romands (SER) tente depuis plusieurs années, avec la collaboration des autorités, de revaloriser la profession d'enseignant. Les enjeux sont multiples, en particulier la qualité et le professionnalisme du corps enseignants ou encore son recrutement.

La proposition du Conseil d’État neuchâtelois de nouvelle grille salariale est une atteinte à la reconnaissance du professionnalisme des enseignants.

Le projet de grille salariale baisse sensiblement le salaire sur une carrière des nouveaux enseignants. Le SER et ses membres sont interloqués que de jeunes collègues puissent être moins payés alors que le métier est de plus en plus difficile. Cette proposition dévalorise complètement notre profession.

Le SER déplore aussi le message transmis aux collègues en place depuis plusieurs années : « Pour le même travail, nous payons moins ». Ce qui revient à dire que ces collègues ont été trop payés. Quelle belle forme de reconnaissance !

Le SER et ses associations membres soutiennent donc le Syndicat autonome des enseignants neuchâtelois (SAEN) et les enseignants neuchâtelois dans leurs démarches.

 

Syndicat des enseignants romands