Neuchâtel: initiative en faveur d'une école équitable et efficiente

Le Syndicat autonome des enseignants neuchâtelois (SAEN), le Syndicat des services publics - région Neuchâtel (SSP-RN) et la Fédération des associations de parents d'élèves Neuchâtel (FAPEN) lancent ce mardi 14 août une initiative populaire cantonale "Pour une école équitable et efficiente", dont l'objectif est de créer une école cantonale en lieu et place de l’école régionale décidée par le Grand Conseil neuchâtelois en 2011 et qui n’a pas produit les effets escomptés. Non seulement la régionalisation de l'école coûte cher, mais elle a créé une école à 7 vitesses qui engendre des disparités de traitement entre les élèves – et les enseignants – suivant les cercles scolaires.

Le texte de l'initiative demande une adaptation des structures de l'école obligatoire selon les principes suivants: 

• Le canton est responsable des missions d’enseignement.
Il fixe les contenus, les  objectifs et les conditions générales de l'école obligatoire et veille à ce que l'offre de scolarité obligatoire soit équivalente dans toutes les communes. 
• Les communes sont responsables des missions liées à la proximité et à la logistique des écoles de la scolarité obligatoire.
Elles rendent possible la mise en oeuvre.
• L’ensemble des écoles des cycles 1, 2 et 3 d’un cercle scolaire régional sont regroupées et placées sous une direction unique sous l’autorité du Département.
Leur direction est constituée de professionnels de l’enseignement certifiés et couvrant les trois cycles de la scolarité obligatoire.  
Le statut du cercle est cantonal dans le respect des spécificités locales.
 
Un argumentaire est disponible ici.