Nouveau bulletin de la CIIP sur la transition I

Le soutien à la transition I cible les élèves rencontrant des difficultés à trouver ou à conserver leur voie de formation, qu’elle soit professionnelle ou générale, du fait d’insuffisances scolaires, de difficultés d’insertion sociale ou d’ordre familial ou culturel, de déracinement ou, plus prosaïquement, du fait d’une absence de motivation ou d’intérêt, voire d’un rejet résolu des contraintes d’une formation. Dans un pays comme le nôtre, il est clair qu’un échec au secondaire II et l’absence d’une certification de ce niveau ne peut que péjorer gravement l’accès à une occupation stable, permettant l’autonomie financière et l’insertion sociale.

Jusqu’ici, la CIIP n’a pas été active sur ces sujets en tant que conférence régionale. Plusieurs mesures ayant été recommandées ou organisées à l’échelle nationale, la réalisation est ensuite laissée aux cantons, lesquels ont déployé des dispositifs souvent individualisés et regroupant nombre d’intervenants. Dans les cantons, les politiques interdé­partementales concertées et ciblées semblent apporter les résultats les plus probants.

Au moment où la CIIP a inscrit dans son nouveau pro­gramme d’activité quadriennal la préoccupation de dres­ser un état des lieux et des pratiques de transition, de renforcer l’orientation et de développer si besoin une approche stratégique commune, le présent bulletin d’information livre au lecteur divers exemples cantonaux et quelques études statistiques ou scientifiques qui illustrent les multiples facettes de cette charnière sen­sible du système de formation.

(Extrait de l'éditorial de la présidente de la CIIP)

Lire le bulletin de la CIIP

 

Comme d'habitude, le SER participe avec la FAPERT et la CLACESO à la rédaction du bulletin.

Le texte du SER se trouve à la page 40.

 

Petit rappel: Le SER a organisé en 2014 des Assises romandes sur le thème de la transition.

Deux dossiers ont paru dans l'Educateur à cette occasion.