Qui veut devenir prof?

Dans les pays de l’OCDE, 5 % des élèves espèrent devenir enseignants: 3 % des garçons et 6 % des filles. C’est beaucoup moins en Suisse qui n’arrive qu’au 37e rang sur 41 pays, malgré le fait qu’en moyenne, le pourcentage d’élèves espérant devenir enseignants est plus important dans les pays où le niveau de salaire des enseignants est plus élevé. C’est ce qui ressort du dernier bulletin de l’OCDE « PISA in focus no58 » qui peut être consulté ici. Autre constatation intéressante, sinon inquiétante: le profil académique des élèves espérant devenir enseignants varie, mais dans nombre des pays de l’OCDE, ces élèves ont un niveau de compétences en mathématiques et en compréhension de l’écrit inférieur à celui d’autres élèves ambitieux qui espèrent devenir cadres, mais dans un autre domaine. Des recherches plus approfondies en Suisse arriveraient aux mêmes conclusions chez nous. Ces données ne font que conforter le SER dans sa détermination à vouloir que le niveau de formation des futurs collègues soit amélioré. (http://eduveille.hypotheses.org/7676)